Le brave La Fontaine nous a rapporté
un message par Ésope déjà noté,
cette notoire histoire de fainéante
crûment éconduite par une méchante.
L'authentique cigale ne demandait rien
et en queue de poisson seule la fin convient.Croa vole
            Les  moutons  démocrates.


Les peuples dépendants ont-ils un avenir,

Un temps pour vivre un jour les sages utopies
Que d'avisés animateurs garantissent?
Bélier à cravate

«De nous même il n'y a qu'à bien se tenir,
 En élaborant une réaliste copie,
Nous sèmerons pour que Liberté fleurisse.»


C'est ainsi que parlait un bélier ambitieux,
Disant aux brebis qu'elles se conduisent mieux,
que sûrement ainsi l'encadrement canin,
Devenu superflu à un maître radin,
Se verra retiré, et puis disparaître...
Qu'ainsi, ils gagneront l'aisance pour paître...


Le message fut transmis entre fidèles,
Si bien que le groupe fut un vrai modèle,
Docile, compact, d'une cohésion rêvée,
à la conduite souple juste à suggérer.


Mais, la discipline ainsi consentie,
était fort pénible et sans garantie...
En choisissant une servilité convenue,
à une saine mesure les jeux étaient tenus.
Les baies des lisières manquaient au menu. Trois moutons
Le charme des mets volés encore moins un dû!


Le berger vit, bien sûr, que tout allait très bien.
Mais pas en quoi le fait mériterait examen.
S'avouant plaisamment quel bon troupeau était siens,
Et aussi: «Quels bons chiens! Ils savent être craints!»


Aux maîtres juste un dû, voire un hommage,
Collaborer est maintenant à la page.
Liberté perdue par cette sotte piste,
Sauve-toi par l'action de ceux qui résistent!

Croa

(Relire la fable)
Croa regarde la listeYsengrine